Station Ménilmontant

, par Bruno Bretelle

Plan du quartier de la station Ménilmontant vers 1910

Adresse : 9 et 11 rue de la Mare, 75020.

Sur le parcours de la Petite Ceinture, cette station est comprise entre :
- Au Nord les stations Belleville-Villette et le parc des Buttes-Chaumont,
- Au Sud, la station Charonne.

Le site de cette station, située entre les rues de Ménilmontant et des Couronnes, dans le 20e arrondissement, estt traversée par la fameuse passerelle de la rue de la Mare.

Cette station est l’une des premières ouvertes au trafic voyageurs le 14 juillet 1862, et voit passer des trains du service de voyageurs de la Petite Ceinture jusqu’au 22 juillet 1934.

Train de voyageurs au départ de la station Ménilmontant en hiver
Le train est tiré par la locomotive 230 T n°53. Cliché pris entre 1922 et 1934 (1933). Cliché : Albert Dubois.


Un train circulaire tracté par une 230 T marque l’arrêt à la station Ménilmontant
Carte postale colorisée à la main.


Train circulaire au départ de la station Ménilmontant
La passerelle de la rue de la Mare enjambe les voies de la Petite Ceinture et les quais de la station citée par Charles Trenet. Le bâtiment des voyageurs figure à gauche, derrière la passerelle.


Train stationnant à Ménilmontant au début des années 1930
Quelques décennies plus tard, un train stationne au même endroit. Notons le remplacement des signaux mécaniques par des signaux lumineux, réalisé en 1930. Cliché : Albert Dubois.

 Architecture

La cour de la station Ménilmontant
Derrière le bâtiment, le local des messageries pour le transport des colis et bagages.


Le bâtiment de la station et l’église de Ménilmontant
Un train circulaire entre en gare avant d’emprunter le tunnel des Buttes-Chaumont.

L’architecture du bâtiment voyageurs est analogue à celle des stations d’Avenue de Clichy et de Belleville-Villette. Cette architecture, composée d’un corps central comportant à l’étage le logement du chef de gare et de deux ailes, se retrouve sur de nombreuses lignes de chemins de fer.

La station Ménilmontant vue depuis la rue des Couronnes
Le contraste entre un style de gare champêtre et l’environnement d’un faubourg parisien. L’immeuble immédiatement à gauche de la passerelle, datant de 1906-1907, et le tampon de la poste permettent de dater cette photographie de la période 1906-1910. L’auteur de la carte a écrit « en route pour Courcelles » (-Ceinture ou -Levallois) !


Vue des quais de la station Ménilmontant
Vue intérieure de la station. On peut constater que les vélos sont acceptés dans les trains...plutôt, dans les fourgons à bagages des trains ! Au fond, la rue des Couronnes. Cette photographie est prise à la hauteur de la passerelle de la rue de la Mare.

 Usage après 1934

Après la fermeture du service urbain de voyageurs le 22 juillet 1934, cette station continue à avoir une activité de messageries (envoi et réception de colis) [1] mais également de voyageurs, pour des trains exceptionnels de colonies de vacances [2].

Le logement du chef de gare, situé à l’étage, est utilisé par le service d’entretien des installations électriques (signalisation) de l’Équipement de Paris-Nord. [3]

Le bâtiment est démoli à la fin des années Soixante.

Vue générale de la station Ménilmontant
Passage d’un train de marchandises. Vue prise depuis la rue de Ménilmontant. Au fond, l’actuel parc de Belleville. Le bâtiment des voyageurs est situé à gauche, après la passerelle de la rue de la Mare.


Un train de marchandises traverse la station Ménilmontant dans les années 1900
Au fond, le tunnel qui démarre rue de Ménilmontant et passe sous la rue Sorbier. Photographie prise vers 1902.

Le Calais-Méditerranée-Express passe à la station Ménilmontant
Ce grand express européen, créé en 1889 par la Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL), relie Calais à la Côté d’Azur. Entre les gares de Paris-Lyon et de Paris-Nord, il emprunte la Petite Ceinture à l’Est de Paris. Dans les années 1920, il devient le célèbre Train Bleu.


Un train de jonction passant devant la station Ménilmontant
Dans les années 1950, le train sort du tunnel des Buttes-Chaumont et s’apprête à passer sous la passerelle de la rue de la Mare. Locomotive 050 TQ n°19. Cliché : Jacques-Henri Renaud.

Vue du bâtiment et des quais de la station Ménilmontant
Photographie prise à la fin des années 1960 depuis la rue des Couronnes. Au fond, la passerelle de la rue de la Mare. Cliché : ©Antoine Lancelot.


Vue du bâtiment et des quais de la station Ménilmontant
Photographie prise à la fin des années 1960 depuis la rue de la Mare. Cliché : ©Antoine Lancelot.

Passage d’accès à la station Ménilmontant depuis la rue des Couronnes
Photographie prise à la fin des années 1960. Cliché : ©Antoine Lancelot.

Train spécial du 13 mars 1966 arrivant à la station Ménilmontant
Train spécial organisé par la Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires, ayant fait l’objet d’un reportage télévisuel à l’époque. Cliché : Jacques Bazin.


Train spécial du 13 mars 1966 à l’arrêt à la station Ménilmontant
Train spécial organisé par la Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires, ayant fait l’objet d’un reportage télévisuel à l’époque. Cliché : Marc Dahlström.

 Ouverture de la Station Ménilmontant (2018)

Ce reportage de François Godard, tourné en octobre 2018, porte sur les aménagements réversibles mis en place pour la promenade qui devrait ouvrir à l’automne 2018. Bruno Bretelle, vice-président de notre Association, présente le site, son histoire, les travaux d’aménagements entrepris, et rappelle qu’une circulation ferroviaire, par exemple d’un train de découverte, reste possible sur la voie extérieure de la ligne qui n’a pas été recouverte de grave (mélange de sable et de graviers).

https://youtu.be/y7v2GC6hoWE

 La gare de Ménilmontant à la télévision (1967)

La série « Clio dans le Métro » de la télévision française présentait l’histoire d’un quartier de Paris. Dans cet épisode, il s’agit du quartier de Ménilmontant. L’occasion de découvrir l’ancienne gare de Ménilmontant, qui servait alors de local pour le service des messageries de la SNCF, le SERNAM. À découvrir en intégralité sur le site de l’INA

https://youtu.be/e69-m6LBF04

 Libération de Paris

Le 19 août 1944, pendant la Libération de Paris, la station Ménilmontant est le théâtre de combats entre les FTP/FFI et des soldats allemands qui escortent un train sur la Petite Ceinture.

 Une gare inspiratrice

Ménilmontant mais oui madame
C’est là que j’ai laissé mon cœur
C’est là que je viens retrouver mon âme
Toute ma flamme
Tout mon bonheur...
 
Quand je revois ma petite gare
Où chaque train passait joyeux
J’entends encor dans le tintamarre
Des mots bizarres
Des mots d’adieux

Extrait de la chanson « Ménilmontant ». Paroles et Musique : Charles Trenet, 1938.

Même si le bâtiment voyageurs, démoli à la fin des années Soixante, n’existe plus, cette station reste dans les mémoires grâce à la chanson de Charles Trenet et aux photograhies de Willy Ronis [4] et de Henri Guérard [3]. Figure emblématique des quartiers populaires parisiens du XIXe et du XXe siècle, elle symbolise un Paris populaire aujourd’hui disparu.

La passerelle de la rue de la Mare.
La passerelle de la rue de la Mare. La station se trouve derrière la passerelle.


Un train de découverte stationne sous la passerelle de la rue de la Mare
Circulation organisée par le COPEF en partenariat avec la SNCF et RFFF en septembre 2000. Cliché : Bruno Bretelle. Tous droits réservés.

 La passerelle de la rue de la Mare

La rue de la Mare est coupée en deux par la construction de la Petite Ceinture Rive Droite. Par conséquent, une première passerelle piétonne est établie au-dessus des voies de la Petite Ceinture en 1854 pour rétablir la continuité de la rue (voir cet article de presse).

En juin 1878, il est décidé de modifier les accès à la station et de déplacer cette passerelle (voir cet article de presse).

Panorama de la gare de Ménilmontant avec l’ancienne passerelle de la rue de la Mare vers 1890
Au premier plan, le Passage de la station de Ménilmontant. Collection Harlingue. Photographie disponible sur le site de l’agence Roger-Viollet.

Train circulaire en gare de Ménilmontant vers 1890 avec l’ancienne passerelle
Photographie de Charles Frémont. Collection Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. Disponible sur le site de l’agence Roger-Viollet. Cette photographie est reproduite dans l’ouvrage « Paris au temps des Fiacres ».

La passerelle actuelle est le fruit de travaux de reconstruction entrepris vers 1900. Des travaux de consolidation sont réalisés peu de temps après.

En avril 2017, la Ville de Paris entreprend des travaux de rénovation de la face inférieure de la passerelle. Lors de ces travaux, une vétusté importante de l’ouvrage a été constaté, amenant la Ville à fermer l’accès au public et à démarrer des travaux d’inspection à partir du 12 mai 2017.

Fermeture pour travaux d’inspection de la passerelle de la rue de la Mare à partir du 12 mai 2017
Le chantier de rénovation démarré en avril 2017 a permis de découvrir la dégradation de l’état de certains éléments de la passerelle de la rue de la Mare, ancienne passerelle de la station de la Petite Ceinture.

Chantier d’inspection de l’état de la passerelle de la rue de la Mare
Un échafaudage entoure la passerelle dont l’accès est interdit au public depuis le 12 mai 2017. Photographie prise le 30 mai 2017. Cliché : Bruno Bretelle tous droits réservés.

 Aller plus loin

- Sur ce site, des photographies contemporaines du 20e arrondissement.
- Sur le site des Archives de la Ville de Paris, le plan parcellaire du quartier de Ménilmontant à la fin du XIXe siècle où figure la station et la première passerelle.

 Bibliographie

Notes

[1Ménilmontant mais oui... Madame..., Notre Métier (ancêtre de la Vie du Rail), page 3, n°258, 12 juillet 1950.

[2Henri Guérard , Regard d’un photographe sur Belleville, Ménilmontant, Charonne (1944-1958). Les Éditions de l’Amandier.

[3Entretien avec M. Roger Saligny, conducteur de locomotives à vapeur et diesel sur la Petite Ceinture jusqu’en 1975. Juin 2011.

[4Willy Ronis, Didier Daeninckx, Belleville-Ménilmontant. Hoëbeke.