Ouvrage intitulé "Rêves parisiens - L’échec de projets de transport public en France au XIXe siècle"

, par Bruno Bretelle


En règle générale, l’histoire aime les gagnants et les historiens se consacrent le plus souvent à l’étude du succès. Mais qu’en est-il des perdants, des ambitions non concrétisées, des projets qui ont échoué et finalement disparu ? Partant de cette préoccupation, aussi originale qu’insolite, cet ouvrage traite de l’échec, particulièrement de l’échec de quatre projets de transport public de la fin du XIXe siècle - tous ayant trait à Paris - qui ne furent pas réalisés au moment où ils furent conçus. L’auteur présente ainsi successivement : un projet de ligne de chemin de fer reliant Paris à Londres ; un projet de canal de la mer à la capitale qui devait en faire un grand port maritime ; une gare centrale à Paris ; un réseau de voies ferrées couvrant la ville, idée que l’on désigna dès l’origine sous le terme de " métropolitain ". Ces quatre études qui mettent à jour les raisons pour lesquelles ces projets n’ont pas marché, apportent un éclairage inédit sur le fonctionnement de la France du XIXe siècle et sur l’évolution de sa technologie, de sa société et de sa politique sous la IIIe République.

Le chapitre consacré au chemin de fer métropolitain, ou Métro, aborde en détail les raisons pour lesquelles la Petite Ceinture ne fut pas adoptée comme base pour la construction du Métro, alors que pendant vingt-cinq ans, son usage fut envisagé.

  • Éditeur : Presses de l’École Nationale des Ponts et Chaussées
  • Auteur : Allan Mitchell
  • ISBN : ISBN 2-85978-411-X
  • Prix : environ 30 Euros.