Gare de Grenelle (1867-1920)

, par Bruno Bretelle

Plan du quartier de la gare de Grenelle vers 1910.

Adresse : 1 bis place Balard, 75015.

La station Grenelle est mise en service le 25 février 1867, comme les autres stations de la Petite Ceinture Rive Gauche, mais elle doit se contenter pendant longtemps d’installations légères : le bâtiment des voyageurs, construit en bois, est remplacé par des installations en béton seulement en 1920.

Un raccordement est établi, d’abord provisoirement pour l’Exposition Universelle de 1867, puis définitivement pour celle de 1878, avec la ligne du Champ de Mars.

Sur ce raccordement, le long de la rue Leblanc, est mise en service la gare de Grenelle-Marchandises le 1er février 1879 [1]. Cette gare reste en activité jusqu’au début des années Quatre-Vingt, notamment pour desservir l’usine Citroën et l’atelier du métro de la rue Desnouettes. Son site est ensuite utilisé pour héberger le site d’essai du système de transport Aramis. Ce système innovant devait desservir la Petite Ceinture Sud pour le projet d’Exposition Universelle de 1989, destiné à commémorer le bicentenaire de la Révolution Française. Mais les deux projets furent abandonnés.

La gare de Grenelle Marchandises a laissé la place au siège de France Télévision et à l’hopital Georges Pompidou.

Du temps du service métropolitain de voyageurs de la Petite Ceinture, la ligne est à quatre voies à la hauteur de la station Grenelle :
- Les deux voies extérieures rejoignent le viaduc du Point-du-Jour puis la ligne d’Auteuil
- Les deux voies intérieures desservent la gare de Grenelle Marchandises et rejoignent la ligne du Champ de Mars.

Aujourd’hui, un raccordement extérieur relie la Petite Ceinture et le RER C.

Gare de Grenelle de la Petite Ceinture
Vue en direction du 16e arrondissement. Le bâtiment des voyageurs d’origine, en bois, était situé le long du pont-rail, du côté de la porte de Sèvres. Au fond à droite, la gare de Grenelle-Marchandises reliée à la Petite Ceinture par les deux voies qu’on voit à droite.
Un train en gare de Grenelle victime de l’affluence !
Un train au départ pour Vaugirard-Ceinture subit les assauts de la foule venue admirer les vols des aéroplanes sur l’actuel héliport de Paris. Sur la gauche, en contrebas des quais, les voies de la gare marchandises et de l’embranchement de Grenelle.
Cliché : Bruno Bretelle. Tous droits réservés.
Le modeste bâtiment voyageurs, place Balard, aujourd’hui.

Aller plus loin

- Sur ce site, des photographies contemporaines du 15e arrondissement,
- Sur ce site, la description de la Petite Ceinture Rive Gauche dans l’hebdomadaire « Le Monde Illustré », en 1867,
- Sur le site des Archives de la Ville de Paris, le plan parcellaire du quartier de la station Grenelle et de la gare de Grenelle marchandises.

[1] B. Carrière. La Saga de la Petite Ceinture, éditions de la Vie du Rail.