Gare de Belleville-Villette (voyageurs et marchandises)

, par Bruno Bretelle

Plan du quartier de la gare de Belleville-Villette vers 1910

Adresse : 4 rue de Lorraine, 75019.

 Situation générale

La station de voyageurs est rue de Lorraine, près du parc des Buttes Chaumont, dans le 19e arrondissement. Elle cotoie une gare aux marchandises ainsi que le double raccordement (Nord et Sud) avec l’embranchement menant au marché aux bestiaux et aux abattoirs de la Villette.

Cette station est mise en service en 1862. Le bâtiment des voyageurs est démoli peu de temps après la Seconde Guerre Mondiale (1947 selon ce site) pour laisser la place à des immeubles cheminots d’habitation en ciment et brique, qui sont alors construits en grand nombre le long des installations ferroviaires dans l’immédiat après-guerre (aujourd’hui situés au 4 rue de Lorraine).

La gare aux marchandises et le raccordement de la Villette sont détruits à la fin des années 1980 pour l’aménagement de la ZAC Manin-Jaurès.

Pont de la Petite Ceinture sur l’Avenue Jean-Jaurès.
Un train quitte Belleville-Villette en direction du canal de l’Ourcq et de la station Pont de Flandre.


Passage d’un train sur le pont de la Petite Ceinture sur l’Avenue Jean-Jaurès.
Un train arrive à Belleville-Villette depuis le canal de l’Ourcq et de la station Pont de Flandre.


Un train à l’approche du raccordement Nord de la Villette.
Un train de voyageurs franchit le pont de l’actuelle avenue Jean Jaurès pour approcher de la station Belleville-Villette à la hauteur du raccordement Nord de la Villette.

 Le bâtiment des voyageurs

Le bâtiment des voyageurs est construit selon les plans des stations situés le long des voies sur la Petite Ceinture Rive Droite. Mais au lieu d’utiliser le moellon comme les bâtiments des stations de l’Avenue de Clichy, Pont de Flandre et Ménilmontant, il est ici constitué d’une structure en bois remplie de panneaux de briques pour les façades (l’atelier d’Antoine Bourdelle est encore aujourd’hui un exemple d’utilisation de ces matériaux).

Ces matériaux sont utilisés au XIXe siècle en général dans le monde des chemins de fer pour la construction de bâtiments provisoires. Aussi, peut-être que le bâtiment de la station Belleville-Villette ne fut jamais reconstruit après l’ouverture du service de voyageurs en 1862, contrairement à d’autres sur la Petite Ceinture Rive Droite ?

Gros plan de la façade de la station Belleville-Villette
On aperçoit la structure en bois et les murs en brique. Le personnel de la station prend la pose.

Vue générale de la station Belleville-Villette
La station vue de la rue Meynadier.


Façade du bâtiment des voyageurs de la station Belleville-Villette
Le bâtiment et sa cour vus depuis la rue de Lorraine.


Vue des quais de la station Belleville-Villette
En attendant le train. Vue prise du quai intérieur.


Un train arrive à la station Belleville-Villette
Le train entre en gare pendant que la foule attend sur le quai. Vue prise du quai extérieur.

Entrée d’un train à la station Belleville-Villette
Le train entre en gare en provenance de la station Pont de Flandre...


Gros plan sur la locomotive n°57 de la Ceinture, en tête d’un train circulaire stationnant à Belleville-Villette
Le train s’apprête à repartir vers la station Ménilmontant en traversant le parc et le tunnel des Buttes-Chaumont.

 La Gare aux marchandises

Plan des installations de la gare de Belleville-Villette en 1914
Chemin de fer de Ceinture. Document de 1914. Collection Pierre Tullin. Cliquer pour agrandir.

Vue de la gare aux marchandises de Belleville-Villette.
Vue de la gare marchandises en direction des Buttes-Chaumont, depuis le quai intérieur de la station.


Gare aux marchandises de Belleville-Villette
Vue de la gare aux marchandises de Belleville-Villette depuis la rue Manin. Sur la droite le bâtiment des voyageurs de la station. Au premier plan, des hommes déchargent le contenu d’un wagon dans une charrette.


Avis de souffrance de marchandises en gare de Belleville-Villette.
Avis de souffrance d’une livraison de parquet envoyée de Villeneuve-l’Archevêque, dans l’Yonne, en gare de Belleville-Villette (cliquer sur l’image pour afficher le contenu de la lettre).

Train spécial du 13 mars 1966 à l’arrêt à la station Belleville-Villette
Train spécial organisé par la Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires, ayant fait l’objet d’un reportage télévisuel à l’époque. Cliché : Marc Dahlström.

 Aller plus loin

 Bibliographie