Étude de l’Apur sur la Petite Ceinture ferroviaire (novembre 2015)

, par Association Sauvegarde Petite Ceinture (ASPCRF)

« Après de nombreuses études sur la petite ceinture ferroviaire menées depuis 2001, et dans la perspective de la signature d’un nouveau protocole entre la Ville de Paris et la SNCF pour l’avenir de ce site, il était nécessaire de refaire un état des lieux des 32 km de voies ferrées et de leurs abords qui constituent autant d‘espaces destinés à être ouverts au public à court terme.

Ce document élaboré dans le cadre du programme partenarial de l’Apur (Atelier Parisien d’Urbanisme) compile tous les aspects connus du site et donne à voir son potentiel d’évolution, séquence par séquence, en fonction de ses caractéristiques et de son environnement urbain. »

Le document réalisé par l’Apur vise à l’« élaboration d’un état initial le plus complet possible de la Petite Ceinture afin d’appuyer l’élaboration d’un plan-programme » dans le cadre du protocole de juin 2015.

La première partie de cette étude réunit des données générales concernant la Petite Ceinture et la ligne d’Auteuil, qui forment ensemble une boucle encerclant Paris. Tout d’abord, elle revient sur l’histoire de ces deux lignes de chemin de fer. Puis elle rappelle les débats et projets étudiés ou réalisés depuis les années 1970. Enfin, elle présente des données sur le contexte paysager et urbain, des données socio-économiques, des données sur la vie urbaine (services et pôles de transports en commun) et la description des projets en cours ou à l’étude à proximité.

Cartographie des séquences identifiées pour des projets sur la Petite Ceinture
Cliquer pour agrandir. Carte conçue par l’Apur et présent dans son étude de novembre 2015 sur la Petite Ceinture ferroviaire.

La seconde partie présente une dizaine de séquences identifiées pour des projets dans le cadre du plan-programme lié au protocole de 2015. Chaque séquence est décrite sous forme d’une fiche qui comprend les éléments suivants :

  • Le contexte de la séquence (localisation, configuration, accessibilité depuis la voirie, longueur),
  • les caractéristiques des paysages et des points de vue sur la ville pour cette séquence ;
  • Les propositions exprimées par les partenaires du plan-programme et les autres intervenants concernés : Mairie de Paris, mairies d’arrondissement, SNCF et sociétés d’économie mixtes ;
  • Le contexte réglementaire, notamment le classement de la zone au Plan Local d’Urbanisme de Paris ;
  • Une riche documentation iconographique : plan et photographie aérienne du quartier traversé par la séquence, plan détaillé et photographies de cette séquence, ainsi que les plans des éventuels projets en cours ou à l’étude.

Outre ces séquences sont présentés des sites d’anciennes gares du service métropolitain de voyageurs de la Petite Ceinture ou de la ligne d’Auteuil :

  • Gare d’Orléans-Ceinture ou du boulevard Masséna, dans le 13e arrondissement,
  • Gare de Montrouge-Ceinture, dans le 14e arrondissement,
  • Gare d’Auteuil, dans le 16e arrondissement.

La lecture de cette étude s’avère indispensable pour comprendre en détail la situation actuelle de la Petite Ceinture et de la ligne d’Auteuil dans le tissu urbain des quartiers traversés, pour découvrir les projets en cours ou à l’étude ainsi que pour analyser la vision sous-tendant les projets de l’Hôtel de Ville et des mairies des arrondissements concernées.

Une phrase de cette étude résume à elle seule les fortes contraintes pesant sur les projets en cours ou à l’étude : «  La Petite Ceinture ferroviaire est un grand ouvrage d’art » (page 19).

En mars 2017, l’Apur publie sur son site une carte interactive de la Petite Ceinture ferroviaire de Paris. Cette carte reprend des éléments de l’étude de novembre 2015 et présentant les projets en cours.

Voir en ligne : http://www.apur.org/etude/petite-ce...