Enquête publique sur le Schéma Directeur d’Île-de-France (SDRIF)

, par Association Sauvegarde Petite Ceinture (ASPCRF)

Chers adhérents, chers amis,

Ce printemps, deux enquêtes publiques touchant incidemment la Petite Ceinture ferroviaire et son avenir pour les transports de marchandises et de voyageurs ont été lancées. Ces enquêtes nécessitent une participation la plus large possible du public. Il s’agit de :

  • L’enquête publique sur la révision du Schéma directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) ;
  • L’enquête publique sur la révision du Plan de déplacements urbains d’Île-de-France (PDUIF).

Il reste encore quelques jours pour vous exprimer sur ces deux projets :

  • Jusqu’au 14 mai pour le SDRIF,
  • Jusqu’au 18 mai pour le PDUIF.

 Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF)

Le Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF), voté le 25 octobre 2012 par le Conseil Régional d’Île-de-France, en est au stade de l’enquête publique. Vous avez jusqu’au 30 avril pour vous exprimer. Vous trouverez les renseignements pratiques sur cette page.

Le Schéma Directeur de la Région Île-de-France (Sdrif), est disponible sur le site de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France (IAURIF) :
http://www.iau-idf.fr/debats-enjeux/le-schema-directeur-de-la-region-ile-de-france-sdrif.html.

Ce schéma directeur évoque la Petite Ceinture de la manière suivante (source : document 2-Defis_Projet_spatial_Objectifs.pdf, page 136) :

« L’armature historique de ports urbains et de sites ferroviaires, parfois dégradés et sous-utilisés, est disponible notamment en cœur de métropole entre Paris intra-muros et l’A86.
Pour jouer un rôle alternatif au mode routier dans l’approvisionnement de la ville mais également dans l’évacuation des déchets, ceux-ci devront être préservés, modernisés et mis en réseau grâce aux interfaces entre domaines routiers, ferroviaires et fluviaux.

La Petite Ceinture mérite de conserver sa vocation fret. Pour ce faire, toute autre aménagement devra être réversible et précaire.

Enfin, l’urbanisation dans leur environnement immédiat devra être compatible avec l’activité de ces sites.

L’intervention de la puissance publique pour préserver ou reconquérir ces emprises foncières, dégradées voire polluées et parfois sous exploitées, est indispensable pour éviter leur aliénation, voire leur disparition alors que leur nécessité est dorénavant avérée pour répondre aux exigences du développement durable. »

On comprend mieux pourquoi la Région Île-de-France n’a pas été conviée à la « concertation » organisée par la Ville de Paris au début de cette année.

Lors de votre participation à cette enquête, ne manquez pas de rappeler l’immense intérêt qu’aurait la réutilisation de la Petite Ceinture pour les transports dans la Capitale et dans notre région.

 Plan de déplacements urbains d’Île-de-France (PDUIF)

Le Plan de déplacements urbains de la région Île-de-France (PDUIF) est un document de planification qui fixe les objectifs et le cadre des politiques de déplacements en Île-de-France d’ici à 2020.

Il permet de coordonner à l’échelle régionale les politiques des acteurs de la mobilité pour tous les modes de déplacements (transport collectif, marche, vélo, voiture particulière, deux-roues motorisées…) ainsi que pour le stationnement ou encore l’exploitation routière.

Le Plan de déplacements urbains de la région Île-de-France (PDUIF) en est également au stade de l’enquête publique. Vous avez jusqu’au 18 mai pour vous exprimer.

Vous trouverez les renseignements pratiques sur cette page.

Lors de votre participation à cette enquête, ne manquez pas de rappeler l’immense intérêt qu’aurait la réutilisation de la Petite Ceinture pour les transports dans la Capitale et dans notre région.

Bien cordialement, le bureau de l’ASPCRF.

 Aller plus loin