Matériel roulant du service métropolitain

Articles de cette rubrique

  • Une voiture emblématique de la Belle Époque à restaurer

    , par Bruno Bretelle

    En gare de Pont-Érambourg, au cœur de la Suisse Normande, à la frontière des départements de l’Orne et du Calvados, est garée une voiture à essieux et fourgon construite en 1923. La raison de la présentation de cette voiture sur ce site est que sa conception est inspirée de celle des voitures du service circulaire de la Petite Ceinture mises en service entre 1896 et 1899. D’une manière plus générale, cette voiture est aujourd’hui l’une des rares voitures préservées en France qui représente le matériel des trains de banlieue et des omnibus de la Belle Époque. À ce titre, en plus d’appartenir au patrimoine ferroviaire, elle appartient au patrimoine ethnographique car elle constitue un témoignage précieux de la vie quotidienne de nos ancêtres, tant dans les grands centres urbains que dans les campagnes.

  • Les automotrices à vapeur de la gare de Paris-Nord

    , par Bruno Bretelle

    Ces automotrices appartenant à la Compagnie des Chemins de fer du Nord assurent la navette entre la gare du Nord banlieue (située à l’emplacement de l’actuelle verrière qui recouvre les voies des lignes de RER B et D ainsi que des lignes de la banlieue Nord) et la station La Chapelle-Saint Denis, située porte de la Chapelle, de la Petite Ceinture, via la station Pont-Marcadet. Leur mise en service intervient en 1908 suite à la suppression des trains circulaires ayant comme terminus la gare du Nord.